Le coin des parents

Go back
Conseils & Astuces

Stimulez les 5 sens de bébé à l’heure du repas

aurélie d'hulst — mar 19, 2019

C’est à l’aide de ses sens qu’un enfant découvre le monde qui l’entoure. Et l’exploration passe aussi par l’assiette! Elle permet à nos petits d’apprécier la complexité des arômes et de se tourner, dès le plus jeune âge, vers des aliments sains. Bingo!

Manger sain, c’est avant tout apprendre; et le mouvement Sapere l’a bien compris. Né de la conviction que l’éducation aux plaisirs de la table assure les bases d’un équilibre alimentaire durable, le mouvement propose des “classes du goût” aux jeunes enfants. La Suède, le Danemark, la Suisse, les Pays-Bas et la France sont déjà convaincus et utilisent la méthode dans plusieurs crèches ou écoles. La méthode se base sur l’apprentissage par les sens… Du goût au toucher, ce sont eux qu’il faut apprendre à stimuler pour pouvoir apprendre à un enfant son intelligence nutritionnelle (de savoir et de manger ce qui est bien pour soi). 

Conseils pratiques:

1. Le goût

Il est essentiel pour votre enfant de sortir des sentiers battus et de goûter à autre chose que le fameux trio “sucré, salé et gras”. Alors on ajoute des herbes — condensé de vitamines et de minéraux — à nos purées de légumes et on pimpe nos sauces avec des épices riches en antioxydants, comme le cumin et l’origan. Tout en ayant la main légère, car les bébés ont plus de papilles gustatives que les adultes. Comme l’explique le site Néoplanète, elles sont au nombre de 10.000 à la naissance mais de 5000, en moyenne, à l’âge adulte.Le goût sera donc automatiquement plus prononcé pour les kids.

 

2. L’odorat

L’odorat est le deuxième sens le plus important pour que bébé apprenne à manger de tout. Stimulez-le en prenant l’habitude de lui faire humer la fraîcheur d’un melon, le fumet du poulet rôti et du café de papa… N’hésitez pas non plus à saupoudrer vos yaourts et compotes de cannelle, dès le 6e mois. Son odeur a la capacité d’améliorer les fonctions du système nerveux.

Et ce n’est pas la seule relation qui existe entre odorat et cerveau! Le chercheur norvégien Trygg Engen a dédié sa vie à comprendre ces liens; il en a conclu que l’odorat renforce la “mémoire alimentaire”. Celle-ci permet aux enfants de se rappeler des saveurs, mais aussi de la sensation positive qu’ils ont associée aux goûts. En d’autres termes, si votre bambin s’est senti heureux ou responsabilisé lorsqu’il a mangé ses premiers épinards, il sera motivé à réitérer l’expérience.

 

3. L’ouïe

En stimulant l’ouïe de votre petit bout, vous augmentez son plaisir de manger. Intégrez des aliments croquants dans vos plats (une carotte qui croque, des crackers qui craquent…); invitez-le à écouter la soupe qui bouillonne, l’oignon qui crépite dans une poêle… Cela améliorera son ouïe ainsi que son odorat et donc son goût.

 

4. La vue

Comme nous, les plus petits mangent avant tout avec les yeux. C’est pourquoi il est bon d’intégrer des épices colorées — tels que le cumin, le curcuma ou le paprika doux — dans vos créations culinaires, à partir du 6e mois. Autre astuce qui fonctionne toujours: lui dessiner un bonhomme avec des légumes ou des fruits, par exemple. Une assiette colorée, c’est une assiette plus appétissante.

N’hésitez pas, faites également participer votre enfant à la préparation du repas. Celui-ci sera beaucoup plus susceptible d’accepter ce qui est dans son assiette s’il a vu les ingrédients à chaque étape de la préparation. Laissez-le devenir votre second de cuisine, demandez-lui de vous aider à choisir certaines viandes ou cultivez, avec lui, vos herbes aromatiques et vos légumes.

 

5. Le toucher

On nous a souvent répété qu’il ne fallait pas jouer avec la nourriture… Et pourtant, il est important pour notre petit d’appréhender la nourriture grâce au toucher. Aux États-Unis, les enfants raffolent de sauce tomate mais rechignent à mordre dans une tomate fraîche, simplement parce qu’ils n’ont pas eu l’habitude d’en découvrir la texture brute. Amusez-vous avec votre enfant: laissez-le caresser la peau d’une pêche, palper un citron…

Et ajoutez, petit à petit, de la texture dans vos plats, en rendant vos panades moins lisses et en intégrant des petits morceaux de légumes dans vos sauces. Cette astuce préparera vos kids à accepter un choix plus large de nourriture plus tard. Pari gagné!